Images satellitaires et drones, de nouveaux alliés contre le réchauffement climatique

Un article de Julia Zimmerlich pour comprendre la révolution qui se prépare au-dessus de nos têtes.  Massimiliano Vitale (Planet) et Jean-Marc Gardin (Telespazio) interviendront lors du Festival de l’innovation Novaq.

Mesurer les émissions de dioxyde de carbone, suivre la déforestation, développer l’agriculture de précision… les images prises du ciel ou de l’espace ouvrent de nouvelles possibilités pour maîtriser le réchauffement climatique.

C’est une révolution qui se prépare au-dessus de nos têtes. En décembre, à l’occasion du One Planet Summit, Jean-Yves Le Gall, le président du Centre national d’études spatiales (CNES), annonçait la création d’un observatoire spatial du climat, regroupant une vingtaine d’agences. Objectif : mutualiser et harmoniser les données climatiques obtenues depuis l’espace.

Lire la suite sur Le Monde