Au regard de la situation liée à l’épidémie de Covid-19, la programmation NOVAQ 2020 est en cours de réactualisation

Festival de l’innovation

Innovons pour mieux vivre
29, 30 et 31 Octobre
La Rochelle
LA ROCHELLE

Entrée gratuite

Littoral menacé par l’érosion : comment s’y préparer ?


Résumé

Sous l’effet du changement climatique, une partie du littoral français va reculer, menaçant d’ores et déjà 1,4 million de Français, des dizaines de milliers de bâtiments et des centaines de communes. Une situation qui devrait s’aggraver dans les prochaines années. La Nouvelle Aquitaine, laboratoire mondial de la lutte contre le phénomène d’érosion du littoral, est en première ligne sur ces sujets.

Intervenants

Florent Marcoux

Florent Marcoux

Directeur exécutif Surfrider foundation Europe

Florent Marcoux réalise des études en classes préparatoires commerciales et intègre par la suite une école de commerce. Il effectue ensuite un DESS en « Coopération Europe – Amérique-Latine » avant de partir travailler en Argentine.

Il arrive à Buenos Aires dans les années 90 et intègre Aguas Argentinas, sous concession de la Lyonnaise des Eaux. Sur une initiative pour assainissement de l’eau sur Buenos Aires, il contribue à mettre en place une stratégie et un programme d’accès à l’eau potable dans les quartiers défavorisés et les bidonvilles. Ce sont plus de 300 000 personnes défavorisées qui ont pu bénéficier de ce programme en 5 ans.

Rentré en France en 2002, il cherche alors du travail dans l’hexagone. Il souhaite continuer dans la voie commencée, et rejoindre une structure déjà convaincue de l’intérêt de ce type de projets. Il répond en 2003 à un appel de l’ONG Aide et Action Internationale, pour aider le « fundraising » d‘abord. Il devient ensuite le Directeur de la structure pour la France, jusqu’en 2011 puis il intègre la direction internationale d’Aide et Action pour y développer une fonction d’amélioration continue, assez nouvelle dans le secteur associatif.

En 2013, il répond à une offre d’emploi de Surfrider Foundation Europe dont le siège social est à Biarritz et devient ainsi le Directeur Exécutif de cette ONG environnementale.

Bruno Castelle

Bruno Castelle

Chercheur au laboratoire EPOC de l’Université de Bordeaux

Bruno Castelle est océanographe physicien, Directeur de Recherche au CNRS au laboratoire EPOC de l’Université de Bordeaux.

Après avoir défendu sa thèse à l’Université de Bordeaux et travaillé plusieurs années à Griffith University en Australie sur des travaux de recherche et consultance, il dirige depuis 2007 à EPOC des recherches pluridisciplinaires sur les risques côtiers et l’impact des événements extrêmes sur le littoral, l’évolution du trait de côte et les impacts du changement climatique, mais aussi sur les problématiques de sécurité de la baignade le long des plages océanes.

Bruno Castelle est le responsable scientifique du Service National d’Observation Dynalit du l’évolution du littoral sur 35 sites en métropole et Outre-Mer rassemblant 20 universités. Il a également coordonné le chapitre « Physique du Littoral » du rapport Acclimaterra publié en 2018 visant à apporter aux acteurs du territoire de la région Nouvelle-Aquitaine les connaissances nécessaires à leur stratégie d’adaptation au changement climatique, et a co-coordonné le rapport de synthèse « Changement climatique et risques littoraux » remis en 2019 au président Macron pour le G7.

© 2020 Droits réserves
Région Nouvelle-Aquitaine

Pratique

  • 29, 30 et 31 octobre 2020

  • De 9h à 17h

  • Espace Encan
    Quai Louis Prunier
    17000 La Rochelle

  • +33 05551234678