E-santé : prévenir plutôt que guérir


Santé

Session 1 : Innover au service de tous

Jeudi 9 avril
11h20 : Table ronde (45')

©F. Roch

Au programme

Personnalisée, préventive, prédictive et participative… c’est le concept de la médecine 4P qui a émergé dans les années 2000 avec l’arrivée de nouveaux outils numériques, du big data et des algorithmes dans le secteur de la santé. Aujourd’hui on parle d’une médecine 6P pour la pertinence des données et la diversification des parcours de soins. Jusqu’où peut-on prédire les maladies en fonction du capital génétique d’un patient? Comment tirer partie des innovations en cours pour favoriser le virage ambulatoire, désengorger les hôpitaux et améliorer les traitements ?

Infos pratiques

Espace Encan
Auditorium Michel Crépeau
Quai Louis Prunier
17000 La Rochelle

LES INTERVENANTS


Pauline D’Orgeval

Cofondatrice de la start-up Deuxiemeavis.fr

Service innovant et sécurisé dédié au malade et à son médecin, Deuxiemeavis.fr a pour vocation de permettre à tous d’accéder rapidement à un haut niveau d’expertise médicale pour aider à prendre une décision éclairée en cas de problème sérieux de santé ou de situations complexes.

Nathalie Quenel-Tueux

Oncologue - Coordinatrice du projet e-DomSanté en télémédecine à l’Institut Bergonié de Bordeaux

Oncologue médicale à l'Institut Bergonié, spécialisée dans le traitement du cancer du sein et dans la recherche dans ce domaine, Nathalie Quenel-Tueux coordonne le Groupe Sein et le Groupe Santé Numérique (GSN-IB) de l'Institut Bergonié.

Elle est par ailleurs le médecin pilote du projet e-DomSanté : suivi et aide à distance grâce au numérique de patients atteints de cancer métastatique pour éviter des consultations inutiles et des passages aux urgences dans le but d'améliorer la qualité de vie de ces patients.