Énergies marines : un bouillonnement de technologies

Bordeaux - Hangar 14 - NIVEAU 1

La France dispose du deuxième domaine océanique au monde, mais exploite peu ces énergies marines, dont on attend beaucoup. L’Hexagone accuse un retard sur l’éolien posé offshore, la seule énergie marine dont on maîtrise aujourd’hui l’exploitation.

De nombreuses autres technologies, très prometteuses, sont en développement avec des équipes de recherche françaises en pointe. Quelles sont les solutions existantes? Comment soutenir la filière française ?

Avec Marc Lafosse, président Énergie de la Lune, cabinet d’ingénierie spécialisé dans les énergies marines renouvelables et le génie océanographique. Il est actionnaire du site expérimental Seeneoh, dédié à l’énergie hydraulique et installé aux pieds du pont de Pierre, à Bordeaux et inauguré

Océan